LES FLAMANDES

Les Flamandes dansent sans rien dire
Sans rien dire aux dimanches sonnants
Les Flamandes dansent sans rien dire
Les Flamandes ça n'est pas causant
Si elles dansent c'est parce qu'elles ont vingt ans
Et qu'à vingt ans il faut se fiancer
Se fiancer pour pouvoir se marier
Et se marier pour avoir des enfants
C'est ce que leur ont dit leurs parents
Le bedeau et même Son Eminence
L'Archiprêtre qui prêche au couvent
Et c'est pour ça et c'est pour ça qu'elles dansent

Les Flamandes
Les Flamandes
Les Fla
Les Fla
Les Flamandes

Les Flamandes dansent sans frémir
Sans frémir aux dimanches sonnants
Les Flamandes dansent sans frémir
Les Flamandes ca n'est pas frémissant
Si elles dansent c'est parce qu'elles ont trente ans
Et qu'à trente ans il est bon de montrer
Que tout va bien que poussent les enfants
Et le houblon et le blé dans le pré
Elles font la fierté de leurs parents
Et du bedeau et de Son Eminence
L'Archiprêtre qui prêche au couvent
Et c'est pour ça et c'est pour ça qu'elles dansent

Les Flamandes...
 

Les Flamandes dansent sans sourire
Sans sourire aux dimanches sonnants
Les Flamandes dansent sans sourire
Les Flamandes ça n'est pas souriant
Si elles dansent c'est qu'elles ont septante ans
Qu'à septante ans il est bon de montrer
Que tout va bien que poussent les petits-enfants
Et le houblon et le blé dans le pré
Toutes vêtues de noir comme leurs parents
Comme le bedeau et comme Son Eminence
L'Archiprêtre qui radote au couvent
Elles héritent et c'est pour ça qu'elles dansent

Les Flamandes...

Les Flamandes dansent sans mollir
Sans mollir aux dimanches sonnants
Les Flamandes dansent sans mollir
Les Flamandes ça n'est pas mollissant
Si elles dansent c'est parce qu'elles ont cent ans
Et qu'à cent ans il est bon de montrer
Que tout va bien qu'on a toujours bon pied
Et bon houblon et bon blé dans le pré
Elles s'en vont retrouver leurs parents
Et le bedeau et même Son Eminence
L'Archiprêtre qui repose au couvent
Et c'est pour ça qu'une dernière fois elles dansent
Mais j'ai jamais rien fait d'autre qu'arriver.

Les Flamandes...
 

Las flamencas bailan sin decir nada/ Sin decir nada en los domingos sonantes/ Las flamencas bailas sin decir nada/ Las flamencas no son habladoras/ Si bailan es porque tienen veinte años/ Y que a los veinte años hay que prometerse/ Prometerse para poder casarse/ Y casarse para tener niños/ Eso es lo que les han dicho sus padres/ El bedel e incluso su eminencia/ El arcipreste que predica en el convento/ Y es por eso y es por eso por lo que bailan
Las flamencas bailan sin temblar/ Sin temblar en los domingos sonantes/ Las flamencas bailan sin temblar/ Las flamencas no son temblorosas/ Si bailan es porque tienen treinta años/ Y que a los treinta años es bueno mostrar/ que todo va bien que crecen los niños/ Y el lúpulo y el trigo en el prado/ Ellas son el orgullo de sus padres/ Y del bedel y de su eminencia/ El arcipreste que predica en el convento/ Y es por eso y es por eso por lo que bailan 
Las flamencas bailan sin sonreir/ Sin sonreir en los domingos sonantes/ Las flamencas bailan sin sonreir/ Las flamencas no son sonrientes/ Si bailan es que tienen setenta años/ Y que a los setenta años es bueno mostrar/ Que todo va bien quecrecen los nietos/ Y el lúpulo y el trigo en el prado/ Todas vestidas de negro como sus padres/ Como el bedel y como su eminencia/ El arcipreste que chochea en el convento/ Ellas heredan y es por eso por lo que bailan
Las flamencas bailan sin flojear/ Sin flojear en los domingos sonantes/ Las flamencas bailan sin flojear/ Las flamencas no son flojas/ Si bailan es porque tienen cien años/ Y que a los cien años es bueno mostrar/ Que todo va bien que aún se tiene buen pie/ Y buen lúpulo y buen trigo en el prado/ Ellas se van a reencontrar a sus padres/ Al bedel e incluso a su eminencia/ El arcipreste que yace en el convento/ Y es por eso por lo que una última vez bailan


 
 
VOLVER